Osons la joie !

Me voilà Projecteur

- 13h29

Dernières modifications :

15 octobre 2018 - 13h29

Le Manifesteur serait finalement Projecteur mental, et ça le questionne. Ah la bonne blague ! C’est qu’il accorde du crédit à cet outil, tellement il a soif de mieux se connaître, de comprendre qui il est, qui sont les autres et comment il pourrait mieux fonctionner avec eux et lui-même avant tout. Mais quand va-t’il s’arrêter de chercher et de s’accrocher à des idées ?

Je me croyais Manifesteur
Mais c’était une erreur
A cinq minutes près
Cette idée me plaisait

C’est pas étonnant
On est conditionnés
Dans notre société
A avoir de l’élan

Pourtant moi j’en ai
Souvent il est caché
Je démarre rapidement
Au moment où je le sens

Puis je veux modifier
Je ne sais pas trop quoi
Je ne sais pas pourquoi
Toujours occupé à chercher

Une source de motivation
Un truc qui me fait vibrer
Changer de métier
Une nouvelle passion

Alors je me demande
Pourquoi m’arrêter
Je me réprimande
De manquer de volonté

Je passe dans un creux
Je le traverse comme je peux
Parfois faut s’accrocher
Ça peut bien secouer

L’horizon s’éclaircit
J’accepte qui je suis
Sans trop le savoir
Ni vraiment y croire

Alors pourquoi chercher
Ce que je ne pourrai trouver
C’est dans mon identité
Comment l’appréhender

Donner un sens à l’existence
Si souvent j’y pense
Avec cette même logique
Qui m’est spécifique

Je suis Projecteur mental
Parait que c’est pas si mal
Même si j’aurais bien aimé
Avancer de mon côté

Ceci peut expliquer
Ma grande sensibilité
Et cette difficulté que j’ai
A ne pas m’embrouiller

Me sentir reconnu
Poussé à me montrer
Et souvent me replier
Quand je n’y crois plus

Je ne peux m’empêcher
D’exprimer ce que j’ai trouvé
Ce que je crois comprendre
De toi, de moi, de nous

Même si je n’y suis pas invité
Si tu n’es pas intéressé
Je n’ai rien à vendre
J’en ai besoin, voilà tout

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.