Osons la joie !

Transformer le plomb en or

- 07h53

Dernières modifications :

4 juin 2017 - 12h32

Transformer le plomb en or, une tentative de décodage, à un instant donné, de cette folle alchimie émotionnelle inhérente à notre condition humaine. Tant de choses passent derrière les mots, tant d’émotions, refoulées ou non, tant de croyances, de conditionnement qui peuvent, dans bien des cas, provoquer bien des souffrances ! Mais ce sont aussi autant d’opportunités de transformation, pour autant qu’on puisse en voir la beauté, changer progressivement son regard et son attitude, instant après instant.

« Attention,  l’assiette va tomber !« 

Une réflexion entendue tout à l’heure, que j’entends encore bien couramment…et derrière laquelle se cachent bien des choses, que j’ai envie de décortiquer. Voici quelques ingrédients que j’y observe, avec ma perception du moment  :

  • de la résignation : quoi qu’il se passe, l’assiette tombera.
  • de la subjectivité : c’est un problème que l’assiette tombe
  • de la colère supposée qui suivra cet événement
  • de la peur de la colère, et donc le stress afin d’éviter que cela se produise

Si l’assiette tombe, peuvent s’ensuivre :

  • de la colère éventuelle venant du parent
  • de la peur chez le parent d’exprimer sa propre colère
  • de la tristesse chez l’enfant, liée à la colère du parent
  • de l’auto-dépréciation chez l’enfant, qui se met en colère contre lui-même

Tout ceci est évidemment relatif à la situation, à la perception du moment, et le décodage varie en fonction du non-verbal également, du contexte quantico-émotionnel pourrait-on dire.

Transformer le plomb en or

Les déclinaisons semblent infinies… et par dessus le marché, la majorité de ces émotions sont refoulées, inconscientes pour ceux qui vivent ces situations ! En effet, une fois qu’elles sont conscientisées, inévitablement des choses changent dans les attitudes prises, et les nœuds relationnels se délient progressivement.

Si seulement ça s’arrêtait là ! Comment désamorcer au plus tôt une telle situation ? J’expérimente en ce moment une nouvelle manière d’être avec les enfants et je peux attester que la transformation est possible, rapide et relativement facile en fonction de son propre conditionnement et ses propres souffrances.

Il s’agit bien évidemment plus d’une attitude générale, d’une ouverture de coeur à coeur que de simples mots. Je laisse mon intuition me guider, et je me fais ma propre expérience. Je constate que tout se fluidifie, devient plus beau et joyeux lorsque je suis dans une attitude qui invite continuellement l’enfant à se faire, lui aussi, sa propre expérience. Et je grandis avec lui !

« Regarde, qu’est ce qui se passe en ce moment avec l’assiette ? « 

Cela revient à éveiller l’attention de l’enfant, et de lui permettre de décrire la réalité telle qu’elle est, en lui faisant confiance et se faisant confiance également.

Voici ce que j’observe dans une pareille situation :

  • la confiance que je me fais de trouver les mots qui conviendront
  • la confiance que j’ai en la vie qui va s’organiser pour que les choses soient fluides et inattendues
  • la confiance que je fais en l’enfant et en sa propre capacité à trouver une solution à la situation
  • l’humilité en étant ouvert à accueillir une solution proposée par autrui
  • la patience nécessaire pour permettre à l’enfant de s’ouvrir et d’accéder à son plein potentiel
  • le pardon, la guérison de mes propres souffrances en fonction de ce que j’ai vécu enfant en pareille situation

On observe ici tout simplement une série de principes de communication non violente, de physique quantique, de pensée positive… tant d’aspects de la vie qui deviennent de plus en plus connus et reconnus, mais jusqu’alors ô combien difficiles à appréhender et intégrer dans ma vie !

Et une surprise pour la fin… tout ce que je viens de partager est valable avant tout pour moi-même, ainsi que pour les adultes ! Et finalement, qui est enfant, qui est adulte, à partir de quand l’enfant devient-il adulte ? Est-ce lorsque qu’il a suffisamment éteint sa flamme intérieure ? Dès lors, œuvrons pour raviver cette flamme en nous, et par là même, chez les autres !

Une réponse à Transformer le plomb en or

Laisser un commentaire