Osons la joie !

Une petite sensation

- 09h06

Dernières modifications :

20 juillet 2018 - 16h44

Vipassana vient de se terminer
Je prends la plume pour vous le conter
Drôle de plume que ce clavier
Qui transcrira mes idées
Par où commencer ?
Pourquoi pas par la peur
De rester bloqué
Par ce sentiment justement
La peur de laisser en suspens
Ce que je veux partager
C’est bien de cela qu’il s’agit
Un léger ressenti
Juste à fleur de peau
Je cherche mes mots
Une petite sensation

Alors je respire
J’applique ce que j’ai appris
J’observe ce qui se passe
Ceci stoppe mon angoisse
Direct je me relaxe

Voilà ce que j’ai compris
A travers le corps
Je passe tout mon temps
A réagir aux événements
Alors je prends un engagement
Celui de prendre le temps
D’écouter mon corps
D’apaiser mon esprit
En cultivant une qualité
Je veux bien sûr parler
De l’équanimité !
Qu’elles semblent brutes ou subtiles
Elles ne font que passer
Observer sans juger
Ces petites sensations

Je sens un apaisement
Après quelques frissons
Des moments de compréhension
M’ont automatiquement
Montré la voie du non-jugement
Je crée ma souffrance
Je la transmets aux autres
Elle se stocke dans mon corps
Et sans cesse elle ressort
Sous forme de paroles
De pensées ou d’actions
Qui ne sont jamais que des réactions
À de petites sensations

Ainsi depuis tout ce temps
Je protégeais mon nombril
Je rentrais mon ventre
J’étais sous tension
Au jour d’aujourd’hui
Alors que j’écris ceci
Je sens que j’ai compris
Les trucs de la vie
Un peu comme si
Tout ce que j’ai tant cherché
Ce que j’ai tenté de comprendre
Avec ma tête ou avec de l’aide
Se trouvait devant moi
Où plutôt en moi
Ces petites sensations

Je suis si reconnaissant
A tous mes amis
Toutes ces belles rencontres
Ces partages de vie
Sources d’inspiration
Et d’évolution
Qui partent de rien
Souvent juste un regard
Et une petite sensation

Reconnaissant je suis
Particulièrement à celle qui
Par la relecture
De nos moments de vie
Me permet aujourd’hui
De faire le lien
Entre ce que je vis
Et ce que j’ai ressenti
Tellement différent
Comme une évidence
Les dix paramis
Ces dix qualités
Je les avais nommées
Je les admirais
Sans réaliser
Que je les avais aussi
Qu’elles étaient enfermées
Et qu’elles attendaient
Elles frappaient
A la porte de mon corps
Piégées par mon esprit
De petites sensations

Par ignorance
Elles provoquaient
Des réactions brutales
En mode CNV
Un peu comme si
Depuis leur prison
Ces bribes de perfection
Entraient en résonance
Avec ce que je voyais
Ainsi je me comparais
Tantôt tiré vers le haut
Tantôt en inconfort
Avec pour seul recours
Mon esprit agité
Qui tentait de raisonner
Mais oubliait d’écouter
Mes petites sensations

Cet énervement
Etait généré
Par mon égo
Tel un gardien
Voulant contenir
Ce qu’il y a de plus beau
Ca parait si simple
Maintenant que j’ai compris
Quelques sensations
De l’équanimité
Et le problème est réglé !
Effort, patience et générosité
Peuvent alors s’exprimer
En toute liberté

Soyons réalistes
Il ne suffit pas d’une liste
De mots et d’idées
Pour se transformer
Ni considérer
Que c’est gagné !
J’écris au passé
Pour parler du futur
Parce que c’est au présent
Que je le ressens
Alors je vous souhaite
De vous aussi trouver
Le chemin qui vous convient
De prendre conscience et d’observer
Ne plus nous laisser berner
Par ces petites sensations

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.